Comment créer un Sitemap XML (plan de site)

Table des matières

Tout comme il est difficile de trouver une nouvelle destination sans carte, il est parfois difficile pour Google de trouver toutes les pages de votre site Web sans sitemap.
Heureusement, il est facile et rapide de créer un sitemap XML (plan de site).

Nous vous expliquons ci-dessous comment procéder, étape par étape.

Mais tout d’abord, nous allons aborder quelques notions de base.

(Vous connaissez déjà les principes de base ? Cliquez pour passer directement à la création d’un plan du site).

Nouveau dans le SEO ? Peut-être que notre formation va vous intéresser !

Qu’est-ce qu’un plan de site (sitemap) ?

Les sitemaps XML sont conçus pour les moteurs de recherche, pas pour les humains. Ils peuvent sembler un peu intimidants si vous n’en avez jamais vu auparavant.

FAIT AMUSANT
Les sitemaps ne peuvent pas répertorier plus de 50 000 URL et leur taille ne peut pas dépasser 50 Mo. Si votre sitemap dépasse un ou plusieurs de ces chiffres, vous devrez en créer plusieurs.

À quoi ressemble un sitemap XML ?

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<urlset xmlns="http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9">
	<url>
		<loc>https://ahrefs.com/</loc>
		<lastmod>2019-08-21T16:12:20+03:00</lastmod>
	</url>
	<url>
		<loc>https://ahrefs.com.com/blog/</loc>
		<lastmod>2019-07-31T07:56:12+03:00</lastmod>
	</url>
</urlset>

Décortiquons ensemble !

declaration XML

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>

Cela indique aux moteurs de recherche qu’ils sont en train de lire un fichier XML.

Il indique également la version du XML et le codage des caractères utilisés. Pour les sitemaps, la version doit être 1.0 et l’encodage doit être UTF-8.

Définition de l’URL

<urlset xmlns="http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9">

Il s’agit d’un conteneur pour toutes les URL du plan du site. Il indique également aux robots d’exploration la norme de protocole utilisée. La plupart des sitemaps spécifient la norme Sitemap 0.90, qui est prise en charge par Google, Yahoo! et Microsoft, entre autres.

URL

<url>
<loc>https://ahrefs.com/</loc>
<lastmod>2019-08-21T16:12:20+03:00</lastmod>
</url>

Il s’agit de la balise parente pour chaque URL.

Vous devez spécifier l’emplacement de l’URL dans une balise <loc> imbriquée. Il est essentiel que ces URL soient absolues et non relatives et qu’elles soient canoniques.

Bien que ce soit la seule balise obligatoire ici, il y a quelques propriétés facultatives :

<lastmod> : spécifie la date à laquelle le fichier a été modifié pour la dernière fois. Elle doit être au format Datetime du W3C. Par exemple, si vous avez mis à jour un article le 25 septembre 2019, l’attribut sera 2019-09-25. Vous pouvez également inclure l’heure, mais cela est facultatif.

<priorité> : spécifie la priorité de l’URL par rapport à toutes les autres URL du site. Les valeurs sont comprises entre 0,0 et 1,0. Plus elle est élevée, plus elle est importante.

<changefreq> : Spécifie la fréquence à laquelle la page est susceptible d’être modifiée. Son rôle est de donner aux moteurs de recherche une idée de la fréquence à laquelle ils pourraient vouloir recrawler l’URL. Les valeurs valides ici sont toujours, toutes les heures, tous les jours, toutes les semaines, tous les mois, tous les ans et jamais. Aucune de ces balises facultatives n’est très importante pour le référencement.

En ce qui concerne <lastmod>, Gary Ilyes, de Google, déclare qu’elle est ignorée dans la plupart des cas, car « les webmasters ne parviennent pas à la maintenir à jour ».

Étant donné que la plupart des générateurs de sitemap définissent cette date à la date actuelle pour toutes les pages, et non à la date de la dernière modification du fichier, il est facile de voir pourquoi.

Pour <priority>, Google dit qu’ils ignorent cette balise parce que c’est juste un « sac de bruit ».

Pour <changefreq>, John Mueller dit que « la priorité et la fréquence des changements ne jouent plus vraiment un rôle important avec Sitemaps. »

Pourquoi ai-je besoin d’un plan de site ?

Google découvre de nouveaux contenus en explorant le Web (crawling). Les robots d’exploration (spiders) prêtent attention aux liens internes et externes de la page. Si une URL découverte ne figure pas dans son index de recherche, il peut en analyser le contenu et l’indexer.

Si une page est isolée du reste. Google ne trouvera pas le contenu de cette page.

C’est la raison d’être des sitemaps.

Les sitemaps indiquent à Google (et aux autres moteurs de recherche) où trouver les pages les plus importantes de votre site Web afin qu’ils puissent les explorer et les indexer.

C’est important, car les moteurs de recherche ne peuvent pas classer votre contenu sans l’indexer au préalable.

⚽ Comment créer un plan du site ?

Certains CMS génèrent un plan de site pour vous.

Ce plan est automatiquement mis à jour lorsque vous ajoutez ou supprimez des pages et des articles sur votre site. Si votre CMS ne le fait pas, il y a généralement un plugin disponible qui le fait.

Création d’un plan de site dans WordPress

Ce qui assez fou avec WordPress, c’est que malgré sa domination, le CMS ne génère pas de sitemap. Il faudra donc utiliser un plugin. Heureusement, il existe deux plugins qui vont gérer le SEO de votre site web (en plus de créer le sitemap).

Créer un sitemap pour WordPress avec Yoast

Un des meilleurs plugins SEO pour WordPress.

Une fois le plugin installé, il suffit de suivre la procédure suivante :

Dans votre back-end > SEO > Réglages Généraux > Fonctionnalités

Assurez-vous que l’option « Plans de site XML » soit activée.
En cliquant sur le point d’interrogation, vous trouverez votre sitemap en cliquant sur le lien « Voir le plan de site XML ».
Voici notre sitemap

Créer un sitemap pour WordPress avec RankMath

RankMath est le concurrent de Yoast. Ils sont beaucoup plus généreux que Yoast avec leur version gratuite. Nous n’avons pas encore testé la version Premium.

Voici la procédure pour créer un sitemap avec RankMath

Création d’un plan de site avec Wix

Même si nous ne conseillons pas Wix pour créer votre site web (difficile à optimiser en termes de SEO), nous savons que c’est une recherche possible. Nous l’incluons dans cet article uniquement pour que l’article puisse mieux se positionner dans les moteurs de recherche ! 🙂 Voici donc la procédure.

Wix crée automatiquement un plan du site pour vous. Vous pouvez le trouver à l’adresse yourwixsite.com/sitemap.xml.

Malheureusement, vous n’avez pas beaucoup de contrôle sur les pages qui sont ou ne sont pas incluses dans votre sitemap. Si vous souhaitez exclure une page, rendez-vous dans l’onglet des paramètres « SEO (Google) » de la page et désactivez l’option « Afficher cette page dans les résultats de recherche ».

Notez que cela ajoute également une métabalise noindex à la page, ce qui l’empêche d’apparaître dans les résultats de recherche.

PS : Si vous canonisez une URL dans Wix, elle ne sera pas supprimée de votre sitemap. Bien que cela n'affecte probablement pas la plupart des utilisateurs, sachez que l'inclusion de pages canonisées dans votre sitemap n'est pas une bonne pratique et peut envoyer des signaux contradictoires à Google.

Création d’un plan de site avec Shopify

Shopify génère automatiquement un plan du site pour vous. Vous le trouverez à l’adresse votresite.com/sitemap.xml.

Malheureusement, il n’y a pas de moyen simple d’indexer à nouveau une page dans Shopify. Vous devez modifier le code dans les fichiers .liquid.

Comment soumettre un sitemap à Google ?

Nous vous proposons cet article dédié !

Partagez l'article

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Autres articles

Pour continuer à lire

Comment choisir un thème WordPress ?

C’est l’une des étapes les plus importantes lors du développement d’un site web. Le thème WordPress choisi va définir le design, l’expérience utilisateur (UX), certaines

Recevez les dates

des prochaines formations par email.

Laissez-nous votre numéro

Nous vous rappelons pour organiser votre formation intra-entreprise.